LES COMÉDIEN●NE●S DE L’ENSEMBLE ARTISTIQUE ET LE JTRC

Pour deux saisons, cinq comédien·ne·s issu·e·s des écoles nationales et des conservatoires de la Région Centre-Val de Loire rejoignent l’ensemble artistique du T°. C’est l’occasion pour ces artistes au début de leur parcours professionnel de roder leur métier et d’en affiner l’approche, d’en explorer les multiples facettes, de découvrir de l’intérieur le fonctionnement d’un théâtre. C’est aussi l’occasion pour les spectateurs de suivre au long cours l’éclosion de personnalités artistiques fortes, dans les créations du Centre dramatique, bien sûr, mais aussi dans des formes plus légères en tournée régionale, dans des activités de formation, dans des cartes blanches où les comédien·ne·s présentent leurs projets personnels.

 

Les comédien·ne·s de l’ensemble artistique constituent, avec deux technicien·ne·s et un·e attaché·e de production également issu·e·s de formations supérieures, le Jeune Théâtre en Région Centre-Val de Loire (JTRC). Ce dispositif d’insertion professionnelle unique en France est soutenu par l’État, la Région Centre-Val de Loire, et le Conseil départemental d’Indre-et-Loire. Il est l’expression d’une volonté commune de promouvoir la permanence artistique et l’émergence de nouveaux talents au sein des maisons de théâtre, ainsi que d’accompagner dans leur professionnalisation de jeunes artistes prometteurs. C’est aussi une chance pour le T° et son public de rester en permanence à l’écoute du théâtre tel que de nouvelles générations d’artistes sont en train de le réinventer, et de les soutenir dans leurs premiers pas professionnels et artistiques.

 

Des rendez-vous avec les comédien·ne·s de l’ensemble artistique ponctuent toute la saison.

> Ils répètent et présentent à l’automne une série de cartes blanches.

> Ils jouent du 22 au 27 octobre au T° le spectacle Le Jour où les femmes ont perdu le droit de vote, écrit par Kevin Keiss et mis en scène par Didier Girauldon, qu’ils ont présenté tout au long du printemps 2018 dans les collèges du département.> Ils jouent L’Île des esclaves de Marivaux dans les collèges du département dans une mise en scène de Jacques Vincey.

> Ils participent à des laboratoires de recherche et chantiers de création avec les metteur·e·s en scène de l’ensemble artistique.

> Et du 22 au 24 mars 2019, ils portent la 4e édition du festival WET°, dont ils assurent la programmation et la communication en complicité avec les autres membres de l’ensemble artistique et la direction du Centre dramatique. Un temps fort consacré à la jeune création, trois jours pour découvrir une nouvelle génération d’artistes, et partager l’énergie intense de ceux qui inventent le théâtre à venir.

les comédien.ne.s de l’ensemble artistique 

 

BLANCHE ADILON

Après des études d’arts appliqués à Lyon et des études dramatiques à la Scène sur Saône (Lyon) et au conservatoire de Villeurbanne, elle intègre l’ENSAD (Ecole nationale supérieur d’art dramatique de Montpelier) en 2013, sous la direction de Richard Mitou, Ariel Garcia Valdès et Gildas Milin. Elle y travaille notamment avec Christophe Perton, Pascal Kirsch, Alain Françon, Robert Cantarella, Jean-Pierre Baro et Gildas Milin. Au cinéma, elle travaille également en 2016 avec Damien Manivel.

 

MIKAËL GRÉDÉ

Après une formation en interprétation et en dramaturgie et histoire du théâtre, il intègre le conservatoire d’Orléans, où il travaille notamment avec Alan Boone, Kerstin Daley Baradel, Jerzy Klesyk, Jean-Pierre Baro, Didier Girauldon, Vanasay Khamphommala et Jacques Vincey. En 2017, il jouera dans le Songe d’une nuit d’été mis en scène par Pauline Vincentle Singe et le savant en mis en scène par Jean-François Peyret, Wasted mis en scène par Didier Girauldon. Il jouera également dans Dans la solitude sdes champs de coton, dont il assurera la mise en scène. 

 

Julien MOREAU

Julien Moreau est comédien, danseur et metteur en scène. Il intègre la promotion 2017 de l’Ecole Supérieure d’Art Dramatique de Paris (ESAD) sous la direction de Serge Tranvouez. Il y rencontre notamment Igor Mendjisky avec qui il jouera ensuite dans Notre Crâne Comme Accessoire. Pendant l’ESAD, il crée Gonzoo Pornodrame de Riad Gahmi qui sera ensuite programmé au Tarmac à Paris, au festival Francophone de Sibiu en Roumanie et au Théâtre Paris Villette en septembre 2018. Avant le théâtre il y avait la danse – hip-hop puis contemporaine, plus tard – Il intègre l’Opéra de Lille en 2018 pour danser dans Nabucco dirigé par Marie-Eve Signeyrole. La même année, il joue aussi dans Maladie ou femmes modernes dirigé par Mathilde Delahaye et il met en scène Transverberare en collaboration avec Samy El-Moudni au festival Château Perché. Depuis janvier 2019, il est comédien au sein de l’ensemble artistique du Centre Dramatique National de Tours, dirigé par Jacques Vincey.

 

Charlotte NGANDEU

Après avoir des études de jeu et de mise en scène à l’Université de Franche-Comté, Besançon, où elle obtient un DEUST Théâtre, elle intègre la promotion 76 de l’Ensatt (Ecole Nationale Supérieure des Arts et techniques du Théâtre) à Lyon. Elle y travaillera notamment avec Philippe Delaigue, Agnès Dewitte, Guillaume Lévêque, Aurélien Bory et Catherine Hargreaves. En 2016, elle met en scène et joue à l’Ensatt In-tranquilles, communauté de Léonoara Miano. En outre, elle interprète le rôle de Baal dans Baal mis en scène par Guillaume Fulconis et jouera dans la fiction radiophonique La bataille d’Eskanbar de Samuel Gallet, créé par Laure Egoroff pour France Culture.

 

Diane PASQUET

Avant d’entrer à l’Ecole Supérieure d’Art Dramatique du Théâtre National de Bretagne, Diane Pasquet étudie au conservatoire d’Orléans et de Lyon en cycle professionnel. Suite à cela elle obtient son diplôme d’études théâtrales. Au long de ce parcours elle travaille avec Arthur Nauzyciel, Les chiens de Navarre, Stuart Seide, Emmanuelle Huynh, Roland Fichet, Ludor Citrik, Stéphanie Lupo, Christian Schiaretti, Philippe Minyana, Jean Pierre Baro, Xavier Gallais, Denis Lachaud… En novembre 2018, Diane joue dans Constellation II mis en scène par Eric Lacascade et la promotion 9 du TNB. Elle rejoint en janvier 2019 l’ensemble artistique du CDN de Tours.

attachée de production et de diffusion DE L’ENSEMBLE ARTISTIQUE 

 

kELLY ANGEVINE

Après une licence de médiation culturelle à l’EAC Lyon, elle intègre le parcours Administration du spectacle vivant à l’Ensatt, pour un master en trois ans. Durant cette formation, elle réalise un stage long au Festival d’Aurillac en pré-master, au Théâtre National de Strasbourg en M1 et à Nanterre Amandiers, centre dramatique national, en M2. Elle intègre le JTRC en septembre 2017.

 

LES RÉGISSEURS DE L’ENSEMBLE ARTISTIQUE 

 

ARMELLE CHEVREAU

Après un bac Arts Appliqués à Pruillé-le-chétif, elle intègre en 2016 le Lycée Blaise Pascal à Marseille pour un Diplôme des Métiers d'Arts en Régie de spectacle option Lumière pendant deux ans. Elle intègre le JTRC en septembre 2018.

 

AZILIZ MEHEUT

Après une licence d'Arts Plastiques à l'Université de Rennes, elle intègre en 2016 la promotion CFA18 du CFPTS pour la formation en alternance de Régisseuse du Spectacle Vivant option Plateau, avec deux ans d'apprentissage au sein de l'équipe technique du Volcan, Scène nationale du Havre. Elle intègre le JTRC en octobre 2018.