MATHILDE DELAHAYE

Mathilde Delahaye est diplômée de l’École du Théâtre National de Strasbourg dans la section Mise en scène. Dans le cadre de sa formation, elle travaille entre autres avec Julie Brochen, Alain Françon, Christian Burges, Stuart Seide, Arpad Schilling, Dominique Valadié, Thomas Jolly, Jean-Yves Ruf.

 

Au sein du TNS, elle met en scène Le Mariage d’après Witold Gombrowicz (lauréat du prix Young European Theater à Spoleto) ; L’Homme de Quark, spectacle paysage d’après Processe de Christophe Tarkos ; Tête d’Or de Paul Claudel à la Coop de Strasbourg ; Karukinka, pièce musicale de Francisco Alvarado, en partenariat avec l’Ircam ; Trust de Falk Richter…

 

De 2008 à 2013, elle met en scène sept spectacles, dont deux spectacles paysages, d’après des oeuvres de Peter Handke, La Chevauchée sur le lac de Constance et Raul Vanegheim, Nous qui désirons sans fin

 

Depuis 2017, elle est artiste associée à l’Espace des Arts de Chalon-sur-Saône où elle crée Pantagruel à partir de textes de François Rabelais et L’Espace furieux de Valère Novarina.

 

De 2018 à 2020, Mathilde Delahaye est artiste associée au Centre dramatique national de Tours qui l’accompagne dans le travail de recherche et de création de théâtre paysage qu’elle mène dans le cadre de son doctorat dirigé par le Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris et l’École Normale Supérieure.

 

Après la première étape de travail de Maladie ou femmes modernes de Elfriede Jelinek au festival Scènes de rue à Mulhouse en juillet 2018, la création est présentée au Magasin général à Saint-Pierre-des-Corps du 11 au 14 juin 2019.

 

Le CDN de Tours coproduit également sa prochaine création, Nickel, qu’elle créera au T° en novembre 2019 puis en tournée en France toute la saison 2019/20.