AMITIÉ

Eduardo De Filippo Pier Paolo Pasolini / Irène Bonnaud

12 mai > 16 mai

mar 12 mai à 20h

mer 13 mai à 20h

jeu 14 mai à 19h

ven 15 mai à 20h

sam 16 mai à 16h

 

durée estimée 1h30

Véritable road-movie philosophique et poétique, Amitié est la rencontre différée, rendue possible par le théâtre, entre Pier Paolo Pasolini et Eduardo De Filippo. Le premier, réalisateur, dramaturge et poète assassiné, laissa à sa mort un scénario destiné au second, auteur et comédien napolitain. L’artiste sulfureux lui avait confectionné un beau rôle : celui d’un roi-mage en chemin pour Bethléem ! Après toutes sortes d’aventures, il arrive hélas trop tard. Le Christ n’est plus depuis longtemps !

 

N’importe. La metteuse en scène Irène Bonnaud a choisi de s’allier à trois comédiens de taille pour reprendre cette équipée. Martine Schambacher, François Chattot – qui ont présenté au T° en décembre 2015 Que faire? (Le Retour) – et Jacques Mazeran suivent l’itinéraire inventé pour De Filippo, et inter­prètent des saynètes drolatiques du dramaturge napolitain, sous une étoile devenue l’enseigne d’un motel abandonné.

 

En liant le fil conducteur d’une oeuvre inédite à de petites pièces ou extraits, Amitié réunit deux écritures apparemment opposées. Les maîtres italiens se rejoignent avec esprit et irrévérence en portant un regard ironique sur leurs compatriotes, le poids des traditions et la mise à mal des idéologies.

 

Ce conte de Noël nous entraîne dans un voyage picaresque fantasque. En route !

production et coproduction

production Festival d’Avignon

coproduction Châteauvallon – Scène nationale, Centre dramatique national Besançon Franche-Comté, Centre dramatique national de Tours – Théâtre Olympia, EPIC Hérault Culture – Théâtre sortieOuest, CCAS les Activités sociales de l’énergie, Espace des arts – Scène nationale Chalon-sur-Saône

résidence Lilas en Scène

création en juillet 2019 dans le cadre du 73e Festival d’Avignon

textes Eduardo De Filippo et Pier Paolo Pasolini

traduction Hervé Joubert-Laurencin Davide Luglio Emanuela Pace

mise en scène Irène Bonnaud

 

costumes Nathalie Prats

lumières Daniel Levy

assistanat à la mise en scène Katell Borvon

 

avec

François Chattot

Jacques Mazeran

Martine Schambacher