LES BONNES

Jean Genet / Robyn Orlin

17 mar > 21 mar

mar 17 mars à 20h

mer 18 mars à 20h

jeu 19 mars à 19h

ven 20 mars à 20h

sam 21 mars à 16h

 

durée estimée 1h15

 

CO-ACCUEIL AVEC LE CENTRE CHORÉGRAPHIQUE NATIONAL DE TOURS

Adolescente, la sud-africaine Robyn Orlin découvre en plein Apartheid une représentation médiocre des Bonnes avec des domestiques blanches – qui sont loin de courir les rues de Johannesburg à cette époque (et encore aujourd’hui…).

 

Depuis, la chorégraphe s’était promise de livrer un jour sa propre vision de la pièce de Jean Genet, en questionnant les rapports sociaux entre une grande bourgeoise et ses deux domestiques, jusqu’à l’inversion des rôles et un meurtre à la fois réel et symbolique…

 

En mettant en tension l’interprétation du texte par trois comédiens et la projection simultanée d’une version filmée de la pièce (réalisée par Christopher Miles en 1975), Robyn Orlin déconstruit les formes habituelles de la mise en scène. Le théâtre rencontre le cinéma au sein d’un espace commun et bouscule nos perceptions et nos préjugés.

 

Ce « pari tenu » met en lumière une duplicité des êtres pour laquelle le regard de l’artiste sur le travestissement et le genre se révèle essentiel. Jeu de cruauté et d’apparences, espace de dévoilement et de non-dits, cette version des Bonnes tend un miroir qui trouble notre identité…

de Jean Genet

un projet de Robyn Orlin

 

lumières Laïs Foulc

costumes Birgit Neppl

vidéo Éric Perroys

musique Arnaud Sallé

 

avec

Andréas Goupil

Maxime Tshibangu 

Arnold Mensah