Les nouveaux aristocrates

Balzac / Monika Gintersdorfer

15 oct > 17 oct

mar 15 octobre à 20h

mer 16 octobre à 20h

jeu 17 octobre à 19h

 

durée 1h45

 

JEUDI 17 OCTOBRE 2019 : RENCONTRE AVEC L'ÉQUIPE ARTISTIQUE, À L'ISSUE DE LA REPRÉSENTATION

Certains viennent de France, d’autres débarquent d’Allemagne, de Côte d’Ivoire ou de la République Démocratique du Congo… Destination : Paris ! DJs, performers, danseurs et danseuses, acteurs et actrices, tous et toutes viennent se frotter à la Capitale. Avec Balzac dans leurs bagages !

 

En adaptant La Fille aux yeux d’or, la création du collectif La Fleur restitue la vision de la société moderne décrite par l’auteur de La Comédie humaine avec une irrévérencieuse et débordante énergie…

 

À Paris, ou ailleurs, le constat demeure d’actualité. Le monde se divise en deux : d’un côté, les bourgeois, soucieux de propriété et d’argent compté ; de l’autre, les nécessiteux.

 

Et si ces jeunes gens choisissaient d’être davantage que cela ? De vivre dans un entre-deux qui n’empêche ni l’insouciance ni l’ambition ? D’être de « nouveaux aristocrates », en dépensant généreusement leur peu de revenus dans des fêtes, avec l’espoir de s’en sortir socialement sans rien renier de soi ?

 

Pour ces individus prêts à toutes les insolences, « conscience de classe » veut d’abord dire avoir de la classe. Et se reconnaître les uns les autres, la nuit venue, comme les rois de la piste ! Leur marginalité n’en cache pas moins une pensée politique aigüe. Elle nous invite à considérer le monde dans ses exclusions et ses privilèges… en dansant !

texte inspiré de La Fille aux yeux d’or de Honoré de Balzac

mise en scène Monika Gintersdorfer

 

chorégraphie Franck Edmond Yao alias Gadoukou la Star et La Fleur

scénographie Christin Vahl

costume Abdoulaye Kone alias Bobwear Sebastian Ellrich Madou Sanguin Christin Vahl

 

avec

Annick Choco

Alaingo

Cora Frost

Lino Makebo

Meko

Mishaa

Ordinateur

Reyod

Matthieu Svetchine

Élisabeth Tambwe

Franck Edmond Yao alias Gadoukou la Star