NICKEL [titre provisoire]

MATHILDE DELAHAYE

CRÉATION DE L'ENSEMBLE ARTISTIQUE DU T° / ARTISTE ASSOCIÉe

La première chose qui m’a frappée quand j’ai découvert la ballroom scene, c’est l’énergie brutale des vogueurs, leur rapport primaire à la scène et extrêmement sophistiqué à la performance comme combat, comme mise à mort, et comme exposition suprême.

Il y a dans la communauté de la ballroom une codification très subtile et un champ lexical vaste qui emprunte au combat, à la joute, et au théâtre et qui naît d’une nécessité de nommer de nouvelles formes d’être, de nouvelles beautés, de nouvelles identités, que la sociologie n’a pas encore saisies. La puissance narrative et dramatique du voguing se tresse au désir subversif d’être qui l’on veut être, l’espace du ball.

Pour commencer à écrire le spectacle, nous avons besoin d’une fiction-cadre, c’est-à-dire un squelette, un espace, des noms, une trame narrative, à partir de laquelle on pourra nous-même écrire, et convoquer d’autres écritures. Le matériau hybride, inclassable, que constitue le scénario de Koltès Nickel Stuff serait la fiction-cadre, l’espace de déploiement, le premier geste. Nickel Stuff, écrit en 1984 et publié en 2009, est présenté comme la description d’un film imaginaire, « une forme préalable pour la forme finale, comme un moule provisoire pour le bronze, et non pas une forme en soi qui pourrait servir à faire du cinéma. » La trame est complexe, onirique et noire. Les dialogues sont elliptiques, incisifs, mystérieux. Nous suivrons les formes du bronze pour y couler notre métal.

Mathilde Delahaye

Disponible en tournée sur la saison 2019-2020

production et coproduction

production TNI / Théâtre National Immatériel, l’Espace des Arts, Scène nationale de Chalon-sur-Saône, Centre dramatique national de Tours-Théâtre Olympia, Nouveau Théâtre de Montreuil - Centre dramatique national.
coproduction Comédie de Reims - Centre dramatique national (en cours)

mise en scène Mathilde Delahaye

dramaturgie Vanasay Khamphommala

 

avec

3 vogueurs & 4 comédiens (en cours)

Franklin

Thomas Gonzales

Mickael Narbonnais

Axel Torvic

(…)

 

scénographie Hervé Cherblanc

lumière et régie générale Sébastien Lemarchand

costumes Yaël Marcuse et Valentin Dorogi

régie son (en cours)

construction du décors Ateliers du Théâtre National de Strasbourg