LES COMÉDIEN●NE●S DE L’ENSEMBLE ARTISTIQUE ET LE JTRC

Pendant deux saisons, cinq comédien·ne·s issu·e·s des écoles nationales ou des conservatoires de la Région Centre-Val de Loire rejoignent l’Ensemble artistique du T° comme artistes permanent·e·s pour participer aux créations de Jacques Vincey ou des artistes associé·e·s, programmer le festival WET° dédié à la jeune création, assurer des actions d’éducation artistique
et culturelle, travailler sur des projets personnels.

C’est l’occasion pour ces artistes au début de leur parcours professionnel de roder leur métier et d’en affiner l’approche, d’en explorer les multiples facettes, de découvrir de l’intérieur le fonctionnement d’un théâtre. C’est aussi l’occasion pour les spectateurs de suivre l’éclosion de personnalités artistiques fortes, dans les créations du Centre dramatique, mais aussi dans des formes plus légères en tournée sur la région.

Les comédien·ne·s de l’Ensemble artistique constituent, avec deux technicien·ne·s et une attachée de production également issu·e·s de formations supérieures, le Jeune Théâtre en Région
Centre-Val de Loire (JTRC). Ce dispositif d’insertion professionnelle confirme la priorité donnée par le T° à ses missions de création, son implication dans la réflexion sur le renouvellement des modes de production, ainsi que son engagement en direction de la transmission, de la jeunesse et du théâtre émergent.
Soutenu par l’État, la Région Centre-Val de Loire, et le Conseil départemental d’Indre-et-Loire, il est l’expression d’une volonté commune de promouvoir la permanence artistique, l’émergence de nouveaux talents au sein des maisons de théâtre, et d’accompagner dans leur professionnalisation de jeunes artistes prometteurs.

C’est aussi une chance pour le T° et son public de rester à l’écoute du théâtre tel que de nouvelles générations d’artistes sont en train de le réinventer, et de soutenir dans leurs premiers pas ceux qui feront le théâtre de demain.

 

Cette saison, vous pourrez retrouver différentes générations de comédiens.ne.s et technicien·ne·s de l’Ensemble artistique lors des rendez-vous suivants :
> Nans Mérieux est interprète dans Après Jean-Luc Godard – Je me laisse envahir par le Vietnam, création d’Eddy D’aranjo, artiste associé, présentée au T° du 18 au 21 octobre 2022.
> Ils présenteront la création La vie dure (105 minutes), conçue et écrite sous la direction de Camille Dagen, Emma Depoid et Eddy D’aranjo, artistes associé·e·s, du 8 au 10 novembre et du 28 au 30 novembre 2022 au T°, puis en tournée au cours de la saison.
> Ils reprendront L’Île des esclaves de Marivaux, augmentée d’un prologue et d’un épilogue (créée en septembre 2019 au T°), à l’Atelier à Spectacles de Vernouillet le 6 décembre 2022.
> Ils tourneront de janvier à mars 2023 Grammaire des mammifères, de William Pellier, créée sous la direction de Jacques Vincey en novembre 2021 au T°, à Poitiers, Bourges, Vernouillet
et au Monfort Théâtre à Paris.
> Ils présenteront la 7e édition du festival WET°, du 24 au 26 mars 2023, dont ils assurent la programmation en complicité avec la direction et l’équipe du Centre dramatique.
> Ils assureront également des ateliers et des missions en milieu scolaire et travailleront, pour certains, sur des cartes blanches afin de développer ou poursuivre des projets personnels.

les comédien.ne.s de l’ensemble artistique 

 

Alexandra Blajovici

Après avoir fait sa scolarité en Roumanie, Alexandra se forme pendant deux ans au Conservatoire du 5e arrondissement de Paris dans la classe de Stéphanie Farison. Elle intègre en 2018 l'Ecole Supérieure d'Arts Dramatiques de Paris (ESAD). Tout au long de son parcours elle travaille avec le Birgit Ensemble, Laurent Sauvage, Vincent Dissez, Thierry Thieû Niang, Amparo Gonzalez-Sola, Luca Giacomoni, Emmanuel Dariès, Thierry Jolivet, Adrien Béal, Marie-Hélène Larose-Truchon, Gwendoline Soublin, Koffi Kwahulé et Arnaud Vernet. Elle joue dans Mais cette nuit, vivre !, une adaptation de Platonov de Tchekov mise en scène par sa camarade Louisa Chas, et dans Transfuges, une création d'Alexandra Badea avec toute la promotion de l'ESAD dans un partenariat avec le Théâtre National de la Colline.

 

Marie Depoorter

Marie Depoorter intègre la 79ème promotion de l’ENSATT dans le département « Jeu » en 2017. Avant cela, elle se forme à la gymnastique, la danse classique et contemporaine. Pendant trois ans, elle intègre l’atelier permanent mis en place par le CDN de Dijon.  Elle réalise son premier moyen métrage en 2016 : « Polymorphes ».

À l’ENSATT, elle joue dans DA CAPO, texte de Raphaël Gautier mis en scène par Olivier Maurin. 

EN 2020, elle co-fonde avec Baptiste Febvre la compagnie Clébards selon ton coeur.  La même année, elle écrit et joue GRAND BATTEMENT, solo qu'elle interprète et qu'elle joue pour la première fois au théâtre de l’Elysée à Lyon. Elle joue pour Sarah Delaby-Rochette dans À SEC écrit par Marcos Caramès-Blanco.

 

Cécile FEUILLET 

Comédienne et metteuse en scène formée à l’école Claude Mathieu, Art et Techniques de l’acteur puis au Conservatoire National Supérieur d'Art Dramatique. Elle intègre de jeunes compagnies issues de l’école et joue dans plusieurs spectacles comme comédienne, performeuse et improvisatrice. Lors de sa formation au Conservatoire, elle travaille régulièrement au Hall de la Chanson comme chanteuse-interprète. Au cinéma, elle tourne avec Philippe Garrel puis Guillaume Brac dans À L'Abordage. En 2019 elle rejoint le cursus Jouer et Mettre en Scène et présente Les Cavaliers de la Mer de John Millington Synge. Depuis 2020 elle travaille auprès de Élise Vigier et Marcial Di Fonzo Bo en tant qu'assistante à la mise en scène de Buster Keaton à la Comédie de Caen CDN de Normandie. En 2021 elle présente CabaRadeau ou Le Théâtre à la Dérive au Festival International de Théâtre de Milos (Grèce), prémices d'une création prévue en 2022.

 

Romain Gy 

Il a été formé au Conservatoire de Nantes puis à L’école du TNB sous la direction d’Arthur Nauzyciel et Laurent Poitrenaux. Ayant un parcours souvent lié aux danses contemporaines, avec notamment Rodolfo Araya, Damien Jalet, Boris Charmatz, Stéphanie Ganachaud, il se prête aussi à des pratiques comme la ventriloquie, qu’il découvre avec Gisèle Vienne, ou l’imitation vocale, avec Emmanuelle Lafon. Il joue aux côtés de performeu.r.ses comme Phia Ménard, Steven Cohen, ou Yves-Noël Genod. Il a aussi une pratique régulière de la musique, composant aux claviers, à la guitare basse. En 2020, il joue avec Guillaume Vincent, Julie Duclos, puis dans une pièce opératique de Gombrowicz, avec la compagnie Catalyse dirigée par Madeleine Louarn et Jean-François Auguste, puis dans un spectacle écrit et mis en scène par Pascal Rambert.

 

Nans Mérieux

Après une formation de commissionnaire de transport maritime, il entre en 2015, au Conservatoire Régional d'Aix-en-Provence. La même année, Nans est admis à L'Atelier Régional de Pratique de l'Acteur – ARPA – dirigé par Éric Louis, Nadia Vonderheyden et Catherine Baugué, puis intègre L'École Régionale d'Acteur de Cannes et Marseille – ERACM – de 2016 à 2019.

Tout au long de son parcours, il travaille avec Agnès Régolo, Renaud-Marie Leblanc, Richard Sammut, Annie Mercier, Catherine Baugué, Eric Louis, David Lescot, Judith Depaule, Nadia Vonderheyden, Alain Zaepffel, Emma Dante, Claude Duparfait, Clara Le Picard, Guillaume Cantillon, Catherine Germain, Jean-Christophe Meurisse, Gurshad Shaheman…

En septembre 2021, Nans intègre l'ensemble artistique du CDN de Tours sous la direction de Jacques Vincey.

 

ATTACHEE DE PRODUCTION ET DE DIFFUSION

 

MADDIE VELLA

Maddie Vella a étudié le droit, la gestion de production audiovisuelle et l’art du spectacle avant d’intégrer la 80e promotion de l’ENSATT, dans le département Administration du Spectacle vivant.

A l’ENSATT, Maddie accumule expériences professionnelles et connaissances théoriques. Elle s’intéresse tout d’abord aux relations entre culture et politique en réalisant un stage au sein du cabinet de l’adjoint à la culture de la Ville de Lyon. Maddie intègre pour des stages longs : en production, le Théâtre National Populaire de Villeurbanne, dirigé par Jean Bellorini, et en administration, la MC2 de Grenoble dirigée par Arnaud Meunier. En 2021, son mémoire intitulé : « La prise de poste de direction dans les établissements culturels subventionnés. Articulation entre projet artistique, contexte politique et mise en œuvre opérationnelle. » lui permet d’obtenir son diplôme avec les félicitations du jury.

Elle intègre en septembre 2021 le JTRC en tant qu’attachée de production et de diffusion.

LES RÉGISSEURS DE L’ENSEMBLE ARTISTIQUE 

 

léA DHIEUX

Après des études en arts-plastiques et un master en écriture et essai sur l'art contemporain, elle poursuit son parcours par des stages en scénographie auprès notamment du collectif de musique contemporaine Hanatsu Miroir basé à Strasbourg, et en régie d'exposition au FRAC Alsace. En 2019, elle entre en formation de régie lumière à STAFF (centre de formation aux métiers techniques du spectacle) basé à Nantes ; pendant cette année, elle effectue un stage dans la salle de spectacle Le Point d'Eau à Ostwald (proche de Strasbourg). Elle intègre en septembre 2021 le JTRC, comme régisseuse lumière

 

Maël Fusillier

Après un Bac scientifique, il entre à 18 ans en BTS audiovisuel Option métiers du Son à Toulouse, et effectue plusieurs stages (dans le studio d'enregistrement Alhambra Colbert à Rochefort et la salle de Musiques Actuelles de La Rochelle, La Sirène). Il prolonge son stage à La Sirène par un service civique de 8 mois en tant que technicien son et plateau. En 2019, il intègre la licence professionnelle SyRDeS (système et réseau dédiés au spectacle vivant) à l'IUT de Nantes, en alternance avec l’entreprise toulousaine Concept Sonore d’Événements spécialisée dans la prestation sonore. Il intègre en novembre 2019 le JTRC, comme régisseur son.