Accueil Accueil
Menu

Lettre de Mohamed El Khatib

Lettre aux spectateurs, aux spectatrices 

 

Je vous annonce avec tristesse que nous devons renoncer à présenter notre spectacle STADIUM à l’Espace Malraux de Joué-les-Tours les 1 et 2 février.

C’est évidemment un crève-cœur de devoir annuler des représentations pour lesquelles nous travaillons depuis trois ans maintenant.

 

Dans STADIUM, il y a sur scène 58 supporters du Racing Club de Lens qui débordent d’humanité et qui ont permis de faire de cette pièce un manifeste poétique et politique qui connaît un succès international. 

 

Mais il y a aussi derrière ce geste une équipe d’artistes et de techniciens qui font vivre cette aventure singulière.

La spécificité de notre travail est que les gens ne sont pas interchangeables. Quand Corinne Dadat n’est pas là, la pièce Moi Corinne Dadat n’existe pas. Si Yvette Dupuis, l’égérie de STADIUM n’est pas là, faire sans elle n’a pas de sens pour nous. Et bien il en est de même pour l’équipe artistique et technique qui porte ce projet dont plusieurs personnes sont actuellement hors d’état de travailler compte tenu de cadences de travail explosives.

Il en va de la vie de STADIUM, et du bien-être des personnes qui le défendent. Il se dit souvent « Show must go on », quoi qu’il arrive, on doit jouer, faire comme si, quitte à perdre des gens en route.

 

Ce credo n’est pas le nôtre, on ne peut pas faire des spectacles porteur d’émancipation et dans le même temps, maltraiter nos équipes.

J’en porte la responsabilité et je vous espère solidaire de cette décision, malgré les désagréments que cela génère. 

 

Nous allons donc reporter les représentations des 1er et 2 février de Stadium aux 22, 23 et 24 mai prochain. 

 

 

Nous serons ainsi fiers de vous présenter ce spectacle important pour nous dans des conditions heureuses.

 

 

Bien amicalement,

 

Mohamed El Khatib

Auteur - Metteur en scène

Collectif Zirlib