Accueil Accueil
Menu

Durée d’exposition

Camille Dagen

22 mar > 24 mar

SAMEDI 23 MARS 
14H EN SALLE DE RÉPÉTITION

19H EN SALLE DE RÉPÉTITION
 
DIMANCHE 24 MARS
12H30 EN SALLE DE RÉPÉTITION
16H30 EN SALLE DE RÉPÉTITION

20H EN SALLE DE RÉPÉTITION

 

DURÉE 1H15

C’est quoi ?

Le passage d’un art à un autre : de la photographie à la scène. Dans une quête d’un réel perdu, dilué dans la virtualité grandissante de nos vies, un acteur et une actrice nous livrent une performance visant à retrouver le présent. Comment ? En appliquant au théâtre les différentes étapes de création d’une photo argentique. Ces deux acteurs-opérateurs tentent de traduire concrètement, sensiblement le sens des termes techniques, de trouver un équivalent performatif au plateau. Quoi de mieux qu’une image captée dans la fugacité de l’instant pour convoquer le réel ? 

 

C’est qui ?

Les artistes qui forment le collectif Animal Architecte se sont rencontrés lors de leur formation au Théâtre National de Strasbourg.
Ensemble, ils recherchent un art hybride, où la pluridisciplinarité (théâtre, cinéma, arts visuels, performance, danse, architecture,
photographie…) est matière à création. Ces pratiques diverses sont le terreau fertile de leur réflexion artistique singulière.

production et coproduction

Soutiens le JTN, la Loge et la Loge hors les murs, les Bourlingueurs et le festival les Effusions, la compagnie Beau Geste, Mains d'Œuvres, le 104, le Phénix à Valenciennes, le T2G théâtre de Gennevilliers

Durée d’exposition a reçu le prix du jury et le prix du public au festival européen Fast Forward à Dresde (Allemagne) en novembre 2018.

Conception et mise en scène Camille Dagen

 

Avec

Thomas Mardell

Hélène Morelli

 

Scénographie et costumes Emma Depoid

Création musicale Kaspar Tainturier-Fink

Régie son Valentin Kottelat

Création lumière Hugo Hamman

Régie lumières Sébastien Lemarchand

Création vidéo Valentin Kottelat et Camille Dagen

Dramaturgie collective tou.te.s et Yannick Gonzalez

Administration, production, diffusion Cécile Jeanson et Léa Coutel (Bureau Formart)