Accueil Accueil
Menu

ET LE CŒUR FUME ENCORE

Margaux Eskenazi

8 mar > 9 mar

Mardi 8 mars à 20h30

Mercredi 9 mars à 20h30

À Thélème

 

CO-ACCUEIL AVEC LE SERVICE CULTUREL DE L’UNIVERSITÉ DE TOURS

Quelle(s) mémoire(s) pour la guerre d’Algérie ? Margaux Eskenazi et Alice Carré inventent un théâtre de l’intime en jouant d’incessants aller-retour entre réalité et fiction. En croisant paroles d’écrivains, archives et récits personnels, les deux artistes rendent sensibles les effets de la décolonisation sur notre présent.

 

En explorant les archives de la guerre d’Algérie, et en multipliant les collectes de témoignages, elles ont pu mesurer la force de refoulement dans la mémoire des personnes rencontrées. Entre occultation officielle ou personnelle, le poids de l’Histoire est là, dont les conséquences sont mesurables dans les banlieues. Et le cœur fume encore imagine sept parcours de cette époque, dont certains racontés par des enfants de la deuxième ou troisième génération. Ces navettes entre 1955 et aujourd’hui permettent de traverser la seconde moitié du vingtième siècle et d’aborder sur les rives contemporaines d’un héritage familial et culturel. Au-delà des genres et couleurs de peaux, les comédiens s’investissent dans tous les rôles pour faire surgir des écritures plurielles de la littérature, Kateb Yacine, Édouard Glissant, Assia Djebar ou Jérôme Lindon, et une parole enfouie dans la mémoire de chacun.

 

production et coproduction

Production La Compagnie Nova et FAB – Fabriqué à Belleville

Diffusion Label Saison – Gwenaëlle Leyssieux

Avec le soutien de la Région Île-de-France, de la Drac Île de France, de la Ville des Lilas, du Conseil départemental du 93, de Lilas-en-Scène, de la Ferme Godier (dans le cadre de la résidence action et territoire de la Drac Île-de-France), du Studio Théâtre de Stains, du Collectif 12, du Centre Culturel de la Norville, d’Arcadi, de de la Grange Dîmière à Fresnes, de la fondation E.C Art Pomaret, de la SPEDIDAM, de la fondation d’entreprise VINCI pour la Cité

Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National

Remerciements La Compagnie Nova remercie chaleureusement pour leurs témoignages, confidences, dialogues et confiance toutes les personnes que nous avons rencontrées et qui nous ont permis de créer ce spectacle : Abdel-Ghani, L’Académie française, Kemal Alloula, Rachid Aous, Association les 4 ACG, Malek Bensmaïl, Raphaëlle Branche, Anna Brugnacchi, Olivia Burton, le Centre culturel algérien de Paris, le Cercle algérianiste de Marseille, Kevin Durst, Les Editions de Minuit, L’équipe du Collectif 12, Najib El Arouni, Annie Eskenazi, Frédéric Fachena, Sylvie Glissant, Alyne Gonzalès, Sarra Grira, Lazare Herson-Macarel, Stanislas Hutin, Amine Khaled, Luc Khiari, Ghislain Levy, Paul Max Morin, Nicolas Morzelle, Michel Naman, Raphael Naman, Robert Naman, Kamel Ouarti, Claire Ollivier, Rahim Rezignat, Benjamin Stora, L’équipe du Studio Théâtre de Stains, Claudie Tabet, Salima Tenfiche.

Mise en scène Margaux Eskenazi

Conception, montage et écriture Alice Carré et Margaux Eskenazi

Avec des extraits de Kateb Yacine, Assia Djebar, Jérôme Lindon et de « Le Cadavre encerclé » de Kateb Yacine et la préface d’Edouard Glissant, publiés par les Editions du Seuil

 

 

Collaboration artistique Alice Carré

Lumières Mariam Rency

Espace Julie Boillot-Savarin

Création sonore Jonathan Martin

Vidéo Jonathan Martin et Mariam Rency

Costumes Sarah Lazaro

Régie générale et lumières Marine Flores

Alternance régie en tournée

Régisseuse lumière Leslie Desvignes

Régisseur son William Leveugle

Responsable des productions Émilie Ghafoorian – Vervaët

Production La Compagnie Nova et FAB – Fabriqué à Belleville

Diffusion Label Saison – Gwenaëlle Leyssieux

 

Avec

Armelle Abibou

Loup Balthazar

Salif Cissé ou Christophe Ntakabanyura

Malek Lamraoui

Yannick Morzelle ou Lazare Herson-Macarel

Raphael Naasz

Eva Rami

Avec les voix de Paul Max Morin, Nour-Eddine Maâmar et Eric Herson-Macarel