Accueil Accueil
Menu

TRISSOTIN OU LES FEMMES SAVANTES

MOLIERE / MACHA MAKEIEFF

20 jan > 29 jan

CREATION

mercredi 20 janvier 20h

jeudi 21 janvier 19h

vendredi 22 janvier 20h

samedi 23 janvier 17h

lundi 25 janvier 20h

mardi 26 janvier 20h

mercredi 27 janvier 20h

jeudi 28 janvier 19h

vendredi 29 janvier 20h

 

durée estimée 2h15

rencontre avec le public à l'issue de la représentation jeudi 21 janvier

Mariage pour toutes ? Pas pour Armande, en tout cas, qui aux feux de l’amour préfère ceux de la philosophie. Sa soeur Henriette, elle, voudrait épouser Clitandre. Mais leur mère Philaminte préférerait une alliance avec le brillant Trissotin, histoire de faire définitivement entrer le bel esprit dans la famille…

 

Que veulent les femmes ? Pour sa dernière grande comédie en vers, Molière met en scène le désir féminin dans tous ses états (dans tous ses excès ?), et la terreur que leurs revendications d’existence inspirent aux hommes. Dans la maison bourgeoise devenue champ de bataille se joue dès lors une guerre des sexes sans pitié, où les mots d’esprit se transforment en armes mortelles. Pour sauver le bateau du naufrage, il faudra employer les grands moyens – ceux du théâtre : les mensonges, la musique, l’humour, surtout…

Rire avec tendresse de nos folies et sauver le quotidien en lui rendant sa poésie : Macha Makeïeff retrouve Molière pour continuer à creuser les questions qui ont toujours nourri son travail de metteuse en scène et de plasticienne. Entourée d’une troupe nombreuse et virtuose, elle prend le parti du plaisir contre les peine à- jouir : le théâtre comme antidote à tous les fanatismes, la comédie comme vaccin contre l’esprit de sérieux.

production et coproduction

production La Criée – Théâtre national de Marseille
coproduction Festival des Nuits de Fourvière, Théâtre Gérard Philipe – Centre dramatique national de Saint-Denis, Centre Dramatique National Orléans /Loiret / Centre,
Centre dramatique régional de Tours – Théâtre Olympia

de Molière
mise en scène, décor et costumes
Macha Makeïeff

 

lumière
Jean Bellorini
assistants à la mise en scène
Gaëlle Hermant et Camille de la Guillonnière
assistante à la scénographie
Margot Clavières
assistante aux costumes
Claudine Crauland
assistant aux lumières
Olivier Tisseyre
création sonore
Xavier Jacquot
coiffure et maquillage
Cécile Kretschmar
construction d’accessoires
Patrice Ynesta
régisseur général
André Neri
iconographe
Guillaume Cassar
diction
Valérie Bezançon

 

avec
Vincent Winterhalter (du 20 au 23) ou Louis-Do de Lencquesaing (du 25 au 29) Chrysale

Marie-Armelle Deguy Philaminte

Arthur Igual Ariste

Maud Wyler Armande

Vanessa Fonte Henriette

Geoffroy Rondeau Trissotin

Thomas Morris Bélise

Ivan Ludlow Clitandre

Atmen Kelif Vadius

Louise Rebillaud Martine

Arthur Deschamps L’Epine, Julien

Pascal Ternisien Le Notaire

 

Samedi, 23 janvier, 2016 - 17:00