Accueil Accueil
Menu

SAGA

JONATHAN CAPDEVIELLE

29 jan > 2 fév

SPECTACLE ANNULÉ

Chers Spectateurs,

 

Nous sommes au regret de vous annoncer l'annulation des représentations de SAGA, mise en scène par Jonathan Capdevielle du mardi 29 janvier 2019 au samedi 2 février 2019 pour des raisons de santé.

 

Nous vous présentons toutes nos excuses pour ce désagrément et vous invitons à prendre contact avec l'équipe des relations avec le public au 02 47 64 50 50 du lundi au vendredi de 12h à 18h pour le report ou remboursement de vos places.

 

Nous vous proposons deux représentations exceptionnelles de DÉSOBÉIR, mise en scène de Julie Berès, qui rencontre actuellement un succès public à Paris.
Le spectacle se jouera au T°
- le jeudi 31 janvier 2019 à 19h
- le vendredi 1er février 2019 à 20h

mar 29 janvier à 20h

mer 30 janvier à 20h

jeu 31 janvier à 19h

ven 1er février à 20h

sam 2 février à 17h

 

durée 2h

Drame familial, figures emblématiques, rebondisse­ments, fatalité… Tragédie antique ? Non : chronique d’une adolescence dans les Pyrénées, dans les années 1990. Au moment où l’identité se construit, où la complexité des sentiments s’éprouve face à la beauté et la brutalité du monde, le récit intime prend des allures de légende, l’infime devient épique, et les frontières entre fiction et réalité, présent et passé, vacillent.

 

Acteur, marionnettiste, ventriloque, danseur, chanteur, Jonathan Capdevielle est un artiste qui défie toutes les tentatives de catégorisation, et cultive avec soin l’art de l’esquive, de la marge, de l’inattendu. Interprète pour Gisèle Vienne ou Yves-Noël Genod, il prend pour point de départ de ses propres créations un matériau intime et biographique qui, mis à l’épreuve du plateau, prend les dimensions romanesques et dramatiques de la fiction.

 

Dans Saga, il transpose littéralement les zones d’ombre de la mémoire sur le plateau, en confrontant ses propres souvenirs à ceux de ses proches, en brouillant les perspectives et les chronologies. Tantôt narrateur, tantôt acteur, entrant et sortant de la fiction, il arpente avec trois autres comédiens cette montagne de souve­nirs, âpre, rugueuse, belle aussi. Et la mémoire devient alors le terrain de jeu où la mélancolie le dispute à l’euphorie.

production et coproduction

production déléguée Association Poppydog

coproduction Bureau Cassiopée, Le Parvis – Scène nationale Tarbes Pyrénées, Pôle sud – Centre de développement chorégraphique – Strasbourg, Les Salins – Scène nationale de Martigues, Scène nationale d’Orléans, CCN de Montpellier Languedoc-Roussillon dans le cadre de ]domaines[ et du projet Life Long Burning soutenu par le programme Culture de l’Union Européenne, L’Arsenic – Lausanne, Les Spectacles Vivants – Centre Pompidou – Paris, Maison de la Culture d’Amiens – centre de création et de production, Latitudes contemporaines – Lille, BIT Teatergarasjen – Bergen, Théâtre Ouvert – Paris

avec le soutien de la Région Île-de-France, La Ménagerie de Verre – Paris, Théâtre Garonne – Scène européenne – Toulouse, Arcadi, CDN Orléans / Centre – Val de Loire

avec l’aide du Quartz – Scène nationale de Brest et du Centre National de la Danse – Pantin avec le soutien de la Drac Île-de-France au titre de l’aide au projet

pour ce projet Jonathan Capdevielle est artiste soutenu par APAP – Advanced Performing Arts Project – qui reçoit le soutien de la commission européenne

l’association Poppydog est soutenue par le Ministère de la Culture / Drac Île-de-France – au titre de l’aide à la structuration

conception et mise en scène Jonathan Capdevielle

texte Jonathan Capdevielle

avec la participation de Sylvie Capdevielle et Jonathan Drillet

 

traduction en occitan Joseph Fourcade

conseil artistique et assistanat à la mise en scène Jonathan Drillet

scénographie Nadia Lauro

assistanat à la scénographie Romain Guillet

lumière Patrick Riou

costumes Daniel Cendron et Cécilia Delestre

images Sophie Laly et Jonathan Capdevielle

enfant Kyliann Capdevielle

regard extérieur Gisèle Vienne et Virginie Hammel

 

avec

Jonathan Capdevielle

Marika Dreistadt

Jonathan Drillet

Franck Saurel